Nord du Costa Rica & Nicaragua

Petit retour en images sur les destinations des deux dernières semaines…

Après avoir passé cinq jours à Montezuma, j’ai repris ma route en direction de San Jose en traversant le golf de Nicoya en ferry depuis Playa Naranjo à Puntarenas. Ce trajet était magnifique et m’a quelque peu rappelé le trajet en ferry entre l’île du nord et l’île du sud en Nouvelle-Zélande.

Arrivée à San Jose, j’ai passé trois jours inoubliables avec Andrea et ses amis. Nous avons profité de mon passage à San Jose pour nous rendre au parc du volcan Poas avant que je parte pour Monteverde. Le voyage en bus à destination de Monteverde dure environ 4 heures et est une sacrée aventure car la deuxième partie de la route est remplie de trous. J’ai adoré le climat frais et la nature de Monteverde, c’est un endroit idéal pour se détendre et pour faire de la marche. Beaucoup vont aussi là-bas pour les tyroliennes, réputées pour être les plus impressionnantes ! Comme j’avais déjà testé cette activité deux fois auparavant à Manuel Antonio et Rincon de la Vieja, j’ai programmé les ponts suspendus dans la forêt tropicale du parc la Selvatura et ensuite une marche dans le parc Santa Elena Cloud Forest Reserve et n’ai pas regreté mon choix. Cela m’a fait un grand bien de me promener dans cette nature calme et pure. J’ai aussi eu l’occasion de voir un scorpion, une tarentule et des paresseux lors d’une marche guidée de nuit.

 

Après avoir passé deux nuits à Monteverde, je suis partie à la Fortuna. Le trajet s’est fait en bus, ensuite en bateau pour traverser le lac Arenal et de nouveau en bus jusqu’à la Fortuna. En arrivant, je me suis relaxée aux bains thermaux de l’hôtel Baldi avec ses nombreuses piscines. Le lendemain, je me suis inscrite à un tour organisé qui nous emmenait voir  le volcan Arenal depuis un mirador avec en fin de journée une baignade et un apéritif dans des sources naturelles d’eau chaude dans un décor très mystique.

 

Depuis la Fortuna, j’ai pris un shuttle avec mes nouveaux amis d’Italie en direction de San Juan del Sur au Nicaragua. Voyager en shuttle coûte plus cher que de prendre les différents bus locaux pour arriver jusqu’à la frontière mais cela nous a permis de gagner beaucoup de temps et de plus un guide nous a accompagné aux différents guichets de la frontière. En arrivant à la frontière, j’ai été très attristée et choquée de voir tant de migrants bloqués à la frontière du côté du Costa Rica.  Des centaines de personnes vivant dans des conditions plus que précaires attendent de pouvoir passer de l’autre côté au Nicaragua et restent bloquées à la frontière. Arrivant de l’autre côté, nous avons changé de véhicule pour nous rendre à San Juan del Sur. Cette ville est une ville de surfeurs avec de magnifiques plages aux grandes vagues. Nous nous sommes rendues à l’une d’elle, Playa Maderas et y avons contemplé les exploits de surfeurs avancés. San Juan est aussi une ville de fête pour les touristes, connue pour sa fête « Sunday Funday »  tous les dimanches. Après un petit aperçu, nous avons décidé de ne pas nous y rendre avec Andrea et avons profité du beau coucher de soleil de la plage et des petits restaurants et bars où se divertissent les locaux.

 

 

L’étape suivante s’est faite en chicken bus jusqu’à Rivas et de là nous avons pris un taxi pour San Jorge, d’où nous avons pris un bateau que je croyais être un ferry mais qui était au final un bateau en bois qui prenait quelque peu l’eau. Une expérience, certes ! Le lac du Nicaragua est immense et les vagues, elles aussi sont grandes et j’ai eu une sacrée peur.  Plus d’une fois mon amie Andrea été trempée par les vagues et le bateau tanguait beaucoup. J’étais très heureuse d’arriver sur l’île d’Ometepe, premièrement pour sa beauté avec le volcan Concepción mais également pour sortir de ce bateau. Pour les locaux, ce jour était un jour calme…

 

Après avoir profité deux jours de cette tranquillité et des magnifiques couchers de soleil, nous avons repris LE FERRY et un taxi qui nous a amené à Granada. Cette ville est sublime et est un bon point de départ pour diverses excursions. Mon choix s’est porté sur la Laguna de Apoyo, une excursion au volcan Masaya de nuit et bien évidemment la visite de la ville de Granada.

 

Je suis maintenant à Leon depuis 3 jours et j’en profite pour rendre visite à des amis de Suisse qui vivent ici et planifie la suite de mon voyage. Quel bonheur et quelle nostalgie de trouver dans la cuisine quelques produits phares comme la moutarde THOMY ou l’AROMAT !  Hier, j’ai testé une activité très connue dans la région, la descente en luge (planche de bois) sur le plus jeune volcan d’Amérique centrale, le Cerro Negro. La vue depuis le sommet était spectaculaire mais la descente m’a demandé un peu de courage…

 

Hasta pronto y saludos !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s