Premiers pas en Colombie

En arrivant à Cartagena, je mettais pour la première fois les pieds en Colombie. J’avais beaucoup entendu parler de ce pays mais n’arrivais pas encore à me l’imaginer. Commencer par Cartagena était un excellent début puisque cette ville est tout simplement splendide. Quand on arrive en bateau à Cartagena, il semblerait qu’on arrive à Miami avec ses hauts gratte-ciels mais le bijou de cette ville est certainement la vieille ville et ses fortifications. Il y a beaucoup de boutiques, de restaurants et de petits cafés. Les places comme la place de la Trinidad ou la place Bolivar se remplissent le soir et on peut y manger dans la rue et profiter du climat agréable. Depuis le Castillo de San Felipe de Barajas, on profite d’une magnifique vue d’ensemble de la ville. Cette ville est remplie d’histoire et est un régal pour les touristes tant pour sa beauté que ses nombreux restaurants délicieux. Nous avons porté notre choix sur la cevicheria et  la mulata, deux restaurants que je peux recommander sans hésitations. Envie de douceurs dans l’après-midi ? N’hésitez pas à manger une glace à la gelateria tramonti !

 

Après avoir profité durant 3 jours de cette belle ville, nous avons avec Mona mis le cap sur Santa Marta car nous désirions visiter le fameux parc national naturel de Tayrona. Santa Marta est une petite ville au bord de la mer des Caraïbes et est aussi la capitale du département de Magdalena.

Après un peu plus d’une heure de bus depuis Santa Marta, nous avons pu accéder au parc Tayrona : sable blanc, mangroves, récifs de corail et une jolie ballade aller-retour d’environ 5 heures. Il est également possible de dormir sur place dans un hamac ou dans un hôtel luxueux selon le budget.

Après cette excursion, nous sommes parties dans la  zone retirée de la Guajira, qui est le département le plus septentrional du pays et très proche du Venezuela. Cette aventure de trois jours en 4X4 dans ce désert à côté de la mer des Caraïbes offre un paysage surréaliste. Cette expérience, pas de tout repos car nous dormions dans des hamacs et le départ était tous les jours à 05H00, nous laissera cependant des images extraordinaires. Comme le trajet de Cabo de la Vela jusqu’à Punta Gallinas aurait pris trop de temps en voiture vu l’état des routes après l’ouragan, celui-ci s’est fait partiellement en barque ce qui était finalement aussi une belle aventure et permettait d’admirer la côte. Dans le département de la Guajira habitent les indigènes « Wayuus ». Nous avons pu contempler leur travail magnifique de tissage  et apprendre un peu de leur culture.

Ce tour est définitivement peu touristique et cette expérience vaut la peine si on veut sortir des sentiers battus. Nous avions fait la réservation auprès d’expotur. Il est plus difficile d’accéder dans cette zone par ses propres moyens mais cela est également possible si  vous désirez encore plus d’aventures.

Hasta pronto du centre de la Colombie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s