Trésors du Chili : la région des lacs

Séjourner plusieurs jours à Puerto Varas vous permet de planifier quelques visites et excursions dans une région sublime. Après une intense contemplation et admiration de ce volcan conique, mon premier choix d’excursion s’est porté sur le volcan Osorno. J’ai participé à un tour organisé d’ ascension partielle du volcan. Le tour n’allait pas jusqu’au sommet mais permettait déjà d’avoir une large vue de la région avoisinante et suggérait une descente à vélo. Pour ma part, j’avais opté pour redescendre en voiture avec le guide qui ouvrait le chemin et je me suis prêtée au jeu de photographe des plus courageux du groupe, qui descendaient à vive allure à vélo.

Le lendemain, une journée plus tranquille se dessinait au bord du lac Llanguihue. Je me suis rendue en bus local de Puerto Varas à Frutillar. Au moment de ma visite, se déroulait le fameux festival de musique classic, las semanas musicales de Frutillar, qui propose chaque année une quarantaine de concerts de musique classic au teatro del lago (qui dispose d’une des meilleures salles du point de vue acoustique d’Amérique du sud). Ma journée d’excursion en bus local se terminait à Puerto Octay, autre petite ville avec une jolie place centrale et de charmantes maisons en bois.

L’excursion phare de la région est sans aucun doute la visite des saltos de Petrohué au sein du parc national Vicente Pérez Rosales. L’eau des chutes de couleur turquoise se fraie un chemin sur la roche volcanique avec en arrière plan le volcan Osorno. Un vrai spectacle qui attire une foule de touristes.

Si on continue le chemin en direction du lac de Todos los Santos, c’est l’Argentine qu’on peut percevoir au loin. Il est possible de rejoindre l’Argentine en traversant ce lac en bateau et en continuant sa route en direction de San Carlos de Bariloche.

2017-01-31 10.28.22

Plus au nord de Puerto Varas, à environ quatre heures de là, se trouve la ville branchée de Pucon. Pucon, c’est the place to be pour les Santiaguinos et autres Chiliens durant la période estivale. Cette destination aux nombreuses activités propose notamment : canoë, rafting, ascension du volcan Villarica jusqu’au sommet, sentiers de marche dans différents parcs nationaux et également de beaux lacs pour des vacances plus balnéaires ou un vaste choix des termes d’eau chaude pour se relaxer, la nuit tombée. Lors de mon passage à Pucon, il y avait un festival très intéressant de court-métrages de sports extrêmes offert et organisé par North Face et cela en plein air au bord du lac.

Afin de se relaxer une journée au soleil, la plage de sable blanc du lac de Caburgua est parfaite et un peu plus tranquille qu’à Pucon. J’en ai profité pour faire un arrêt aux Ojos del Caburgua en y allant. Ce sont de magnifiques petites chutes, où l’eau encore une fois, est de couleur turquoise.

Autour du même lac que Pucon, le lac Villarica, se trouve Villarica qui est une ville moins huppée que Pucon et où les prix eux aussi prennent moins l’ascenseur. Depuis Villarica et avec mon ami Samuel de Santiago qui m’avait rejoint pour trois jours, nous avons décidé de visiter une  ville différente et un autre lac, la ville de Lincanray au bord du lac Calafquen. Là aussi charmante petite ville proche de Villarica et Pucon et un autre panorama.

P1090824

Le lendemain, haute saison oblige, plus aucune voiture de location n’était libre, nous avons donc décidé de nous joindre à un groupe pour aller visiter les saltos de Huilo Huilo mais surtout aussi admirer l’architecture des fameux hôtels : montana magica lodge et le Nothofagus hôtel. Deux hôtels originaux en bois construits dans la réserve biologique de Huilo Huilo que j’avais déjà tant admiré dans beaucoup de magazines… Il n’était malheureusement que possible de rentrer dans le bar-lobby du montana magica lodge pour quelques minutes  mais admirer l’architecture de ces hôtels de l’extérieur était déjà très satisfaisant.

La région des lacs offre encore bien plus de visites, notamment celle des parcs nationaux, qui malheureusement étaient tous fermés au mois de janvier 2017, suite au nombreux incendies au Chili durant cette période… J’ai pour cette raison également changé mon itinéraire au Chili qui devait ensuite passer par la route des vins aux alentours de Santiago.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s