Cuba, quiero bailar la salsa

Cuba vous fait penser à la salsa, au rhum, aux vieilles voitures colorées, aux cigares mais aussi aux plages de sable blanc et eau transparente des Caraïbes ? Et bien oui, il y a tout cela mais encore plus !

Les touristes viennent  souvent visiter Cuba pour une semaine ou deux, soit dans un hôtel plutôt luxueux qui offre à manger en abondance et des plages paradisiaques à quelques mètres, soit dans une formule parfois très basique dans une « casa particular », c’est cette formule beaucoup plus authentique que j’ai choisie.

À la Havane, on vous proposera certainement de faire un tour dans une vielle voiture cabriolet, peut-être une Cadillac, pour une cinquantaine de dollars environ et vous pourrez rouler sur le Malecon, les cheveux au vent sur des airs de salsa cubaine. Vous pourrez aller boire votre café au Nacional et admirer la vue depuis le jardin de ce chef-d’oeuvre d’hôtel en repensant à l’époque ou se côtoyait la mafia italo-américaine dans les années 50 ou alors boire le fameux mojito dans le bar préféré d’Hemingway.  Un passage obligé dans une fabrique de cigares et une nuit à danser dans un des nombreux bars de la capitale,  vous permettra de compléter votre check-list.

Certes, cette check-list vous permettra de raconter une multitude de nouvelles anecdotes et vous ramènera de magnifiques souvenirs et photos.

Il est clair que le tour classique du touriste à la Havane est presque inévitable. On veut danser sur de la salsa, on veut une vielle photo du CHE ou de Fidel, on veut boire le fameux mojito et goûter un cigare roulé dans sa fabrique artisanale. Tout cela est très facile à obtenir car les tours ne manquent pas et se multiplient toujours plus.  Et pourtant, l’élément le plus important manque et c’est celui qui vous marquera le plus. Il est le plus simple et le plus sincère.  Parler, interchanger et partager avec les Cubains. C’est l’expérience qui vous en apprendra le plus sur la politique, sur la vie sur place, sur les cartes WIFI et les longues files d’attentes pour les obtenir pour avoir son heure de connexion avec l’étranger. Allez faire vos courses dans les petits supermarchés de Vedado avec les locaux et interchangez dans les cafés avec eux ou encore dans la rue. Prenez le bus local si vous arrivez à entrer dedans tellement il y a de monde ou arrêtez un colectivo au lieu du taxi et partagez la voiture avec des Cubains !  Si dans votre casa particular, les patrons vous proposent un dîner avec eux, acceptez et apprenez des Cubains chez eux et goûtez les spécialités du pays.

En une semaine, entre la Havane et Vinales, Cuba a marqué mon coeur d’une manière très puissante et assez difficile à décrire. Cuba ne laisse personne indifférent, c’est un pays différent des autres d’Amérique Latine, le temps qui s’est arrêté, le manque de ressources, le choix restreint des denrées, les vielles maisons. La joie de vivre malgré tout de ses habitants, cette fierté de Cuba,  la mentalité de trouver une solution par ses propres moyens dans n’importe quelle situation, le fait de s’entraider en famille, avec les proches ou les voisins.

Profitez d’acheter quelques livres en librairie d’auteurs Cubains et renseignez-vous sur la révolution, sur les leaders d’antan, sur l’histoire de Cuba. Ce pays vous donne envie d’en savoir plus, de le comprendre plus. Les Cubains sont d’une pure gentillesse et ils seront aussi curieux et voudront en savoir d’avantage sur vous. Privilégiez les casas particulares, promenez-vous dans les marchés brocantes pour y trouver de vieux livres,  flânez dans les rues de la Havane, visitez ses musées. Comme il y a toujours deux monnaies à Cuba, il est important de bien comprendre la différence entre le CUC  (le peso convertible) et le CUP (le peso cubain), au début un véritable casse-tête !  Demandez aux Cubains de vous enseigner les différences des deux monnaies pour les reconnaitre facilement.

Si vous en avez l’opportunité apprenez l’espagnol avant de vous y rendre cela vous facilitera la vie et/ou profitez de votre voyage pour perfectionner votre espagnol en le combinant avec un séjour linguistique ! Apprenez à danser ou exercez vos pas de salsa avec les Cubains qui seront heureux de vous faire danser !

Si vous avez de la place dans votre valise, profitez de demander si les Cubains qui vous accueillent ont besoin de produits comme du savon, du shampoing ou autre. Ils seront très heureux de recevoir des produits qui sont parfois difficiles à obtenir sur place ou très couteux.

Profitez d’un voyage à Cuba pour revoir vos attentes en voyage, pour VOUS adapter à nouveau, pour vous couper d’internet pour quelques temps et surtout pour ranger votre montre dans la valise et vivre au rythme des Cubains.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s